S'inscrire

Se Connecter
Email :

Mot de Passe :

Nous Contacter

Aide à l'utilisation

4 Avril 2011

La première CLE est en ligne : accès par le piano central


28 Avril 2011

Le Forum est en ligne : inscription et connexion requises pour écrire des messages


L'ABCdaire du Pianiste
 
 A  Comme...
ALTERPIANO
Site sur les Secrets du Piano n°1 du Web proposant aux musiciens, aux mélomanes et amoureux de la musique un nouveau regard sur la pratique et l’enseignement de cet instrument.

Absences
Forme de déficience mentale. Trous de mémoire dus aux carences d’apprentissage ou à l’utilisation systématique d’attitudes anti physiologiques dans le travail répétitif.

Accentuation (accents):
Science des signes de ponctuation musicale placé au-dessus des notes qui précisent la forme du spectre sonore. Les accents sont au nombre de trois : le soufflet, le tiret, le chapeau. Ils peuvent se combiner et former ensemble un son dont le timbre résulte de la somme des accents inscrits au-dessus de la note. L’accent a une incidence sur la dynamique du son (plus fort) et son timbre (couleur spécifique). Bien souvent les accents ne varient plus leur timbre et se confondent dans leur exécution.

Affect :
Sentiment. Champ de conscience propre à l’Homme lié à la vie des intervalles de la mélodie.

Agilité :
Qualifie une technique de doigts fluide et libre.

Agoniste (antagoniste) :
Celui qui fait l’action. Les chaînes agonistes sont complétées par les chaînes contraires : les chaînes antagonistes. Ces deux chaînes opposées et complémentaires se rapportent aux chaînes musculaires par lesquelles s’effectue le mouvement.

Alarme :
Signal du cerveau annonçant la fatigue ou la douleur. Témoignage de la présence de défauts dans l’apprentissage, capables d’engendrer des pathologies irrémédiables.

Alléger :
Soustraire du poids

Amabile :
Annotation littérale italienne signifiant « aimable ». Employée dans le texte pour souligner le caractère de l’œuvre ou du passage joué.

Amélioration :
Changement quantifiable dans le jeu. Modifications bénéfiques après une remise en question.

Amorti :
Aspect qualitatif du son. Son dont le spectre se déforme vers la durée temporelle plus que vers l’amplitude. Stimulation des harmoniques graves du spectre sonore par l’attaque lente.

Amplitude :
Le son est défini par deux paramètres : son intensité (ou amplitude) mesurée en décibels et sa durée (ou temps) mesurée en secondes.

Anatomie :
Science du corps humain et de ses parties. La connaissance des lois anatomiques permet l’application des principes en accord avec les fonctionnements physiologiques et naturels du corps

Ancrage :
Au piano, prise de contact avec le sol par les membres inférieurs.

Apesanteur :
Absence de poids. En musique, poids soutenu.

Auriculaire :
Le cinquième doigt de la main ou auriculaire est considéré comme un pilier de la voûte ; de lui dépend toute la structure et l’équilibre de la main.

Auditif :
Qualifie une personne dont le principal sens de communication vers l’extérieur passe avant tout par le sens de l’audition.

Annotations littérales :
Signes du texte musical apparents sur la partition écrits en langue parlée. En général en allemand, italien et français, les annotations littérales traduisent les nuances, le caractère général de l’œuvre ou les indications de tempi et leurs subtilités. Elles ont un rôle fondamental dans le chemin qui mène à l’interprétation d’ une œuvre.

Annulaire :
Le quatrième doigt connu pour être un doigt faible peut remplacer ou confirmer l’action du cinquième ; il contribue à solidifier l’extérieur de la voûte métacarpienne sur laquelle repose tout le poids du bras.

Antépulsion :
Mouvement de levée vers l’avant ou vers le haut d’une section anatomique.

Appareil pianistique :
Ensemble des sections physiologiques utilisées pour le jeu du piano comprises entre le bout des doigts et l’attache scapulaire du bras (omoplate).

Appassionato :
Annotation littérale italienne signifiant « passionné ». Employée dans le texte pour souligner le caractère de l’œuvre ou du passage joué.

Appoggiato :
De l’italien « appoggiare » : appuyer, déposer. Attaque lente du bras utilisée pour freiner l’impact et obtenir des sons à dominance d’harmoniques graves. Sons de nature douce et feutrée à résonances longues.

Apprentissage :
Education des champs de conscience par l’utilisation du mécanisme de répétition. Un bon apprentissage évite la fixation de concepts erronés et le travail de re-médiation qui consiste à effacer les anciennes habitudes pour en créer de nouvelles. Nécessité d’acquérir, dès les débuts de l’étude d’une discipline, des automatismes justes et réfléchis.

Arc (de liaison) :
Signe placé au-dessus des notes traçant le début et la fin ou l’interruption d’une phrase musicale. Définit la qualité de son articulation , du toucher à employer : le legato.

Archées :
Lois et Principes régissant l’univers et toute forme de vie.

Archétypes :
Manifestations des lois (ou archées) qui sous-tendent toute la manifestation de l’univers physique. Reflets des Principes et des fondements d’une source originelle.

Armée (main) :
Construction de la main en arc de voûte ; armature, stabilité de la main structurée sur le système osseux et non sur le système musculaire.

Attaque :
Geste volontaire et calculé du musicien pour modifier et sculpter le son. L’attaque a une incidence directe sur le timbre de l’instrument ; elle est l’outil fondamental de mise en forme du spectre sonore.

Attention :
Attitude d’éveil sensoriel et permettant la capture d’éléments essentiels à l’apprentissage d’une discipline. Annule les fonctions ordinaires du mental comme celles courantes du jugement. Mise à l’écoute de l’esprit dépendante de l’attitude corporelle.

Art :
Forme de prière païenne. Production de symboles (Archétypes). Expression des pulsions inconscientes.

Articulation :
Du point de vue anatomique : point de jonction de deux segments. Du point de vue technique : développement du jeu digital. Du point de vue musical : diction d’un dessin mélodique, d’une phrase. Cette diction est visible grâce à la ponctuation musicale qui concerne le timbre des notes, soit doux et feutré, soit percussif et métallique ; elle sous-entend des césures ou respirations qui entrecoupent et différencient les phrases musicales.

Artiste :
Pratique l’art et les formes de créations. Opposé souvent au matérialiste, l’artiste est sensible aux énergies subtiles et au non manifestées. Il développe souvent son intuition et l’accès direct à la connaissance sans l’intervention du mental et des facultés intellectuelles. Capable de manifester ou de révéler les Archées.

Arythmique :
N’ayant aucun sens du rythme.

Attitude :
Façon de se comporter d’un point de vue physiologique (attitude posturale) ou psychologique (attitude comportementale). L’attitude joue un rôle primordial dans le développement des capacités globales de l’individu et de ses potentialités ; elle suit des règles strictes qui permettent l’optimisation de l’apprentissage d’une discipline.

Avachi :
Attitude molle, sans tonus musculaire ; abandon et laisser aller psychologiques découlant de l’absence de structuration posturale. Ne pas confondre avec détendu et souple.

Avant-bras :
Section anatomique composée du radius et du cubitus reliant le bras (humérus) à la main.

Avant-bras direct :
Attaque percussive d’avant-bras.

Axe :
Point fixe à partir duquel s’exerce la cinétique d’un mouvement. Au piano il est représenté par le système Bassin/Colonne vertébrale/ Tête autour duquel se meuvent les membres supérieurs et inférieurs. L’axe ne participe jamais du mouvement, il est le pôle stable et immobile qui permet son efficacité et sa bonne exécution.



 A    B    C    D    E    F    G    H    I    J    K    L    M    N    O    P    Q    R    S    T    U    V    Z