S'inscrire

Se Connecter
Email :

Mot de Passe :

Nous Contacter

Aide à l'utilisation

4 Avril 2011

La première CLE est en ligne : accès par le piano central


28 Avril 2011

Le Forum est en ligne : inscription et connexion requises pour écrire des messages


Shop

Cliquez ici pour télécharger le bon de commande
«Sur les traces de Scaramuzza» Tome I
"L'analyse des éléments particuliers de l'art constitue un pont vers la vie intérieure de l'oeuvre. L'opinion, répandue aujourd'hui encore, qu'il serait fatal de disséquer l'art, et que cette autopsie mènerait inévitablement à la mort de l'art, résulte de l'ignorante dépréciation des éléments mis à nu et de leur force primaire".
KANDINSKY

Preliminaires
La gestuelle ou dynamique pianistique met l'accent sur l'intérêt d'analyser les moyens de l'artiste afin de recréer l'oeuvre d'art. Depuis plus d'un demi-siècle, l'art du piano se résume presque uniquement à un savoir mécanique et tend vers la recherche démesurée d'une technique infaillible ; cette "technique" a perdu son véritable sens et dégénère souvent jusqu'à l'inexpression et du même coup, jusqu'à la négation de l'art musical.
La "tekné" de nos pères ne trouve plus de répondant dans notre technique moderne et afin d'éviter l'équivoque, cet ouvrage présente une "gestuelle" plutôt qu'une "technique" démantibulant expressément, l'a priori du terme.
«Sur les traces de Scaramuzza» Tome II
La gestuelle ou dynamique pianistique analysée progressivement dans les quatre tomes de cet ouvrage, énonce des principes d'ordre rationnel, destinés a conduire le novice, comme le pianiste chevronné, sur les traces d'une nouvelle approche du piano. Les étapes successives requierent des connaissances pluridisciplinaires que je me suis efforcée de simplifier, afin de les mettre a la portée de tous. La physiologie, la physique et l'acoustique, ouvrent au technicien comme au musicien, un horizon illimité quant au développement de ses propres capacités.
Bien souvent il m'arrive de recevoir des étudiants dont les croyances a propos de leurs dispositions mécaniques et par effet miroir, musicales, ont été ébranlées voire meme, fortement compromises. La connaissance approfondie de certains principes comble petit a petit leurs peurs et démystifie les préjugés, aujourd'hui encore répandus, d'une technique innée ou de l'acquisition de moyens performants par le biais d'heures de répétitions d'exercices "machiavéliques".
«Sur les traces de Scaramuzza» Tome III
Les deux premiers tomes de cet ouvrage ont fait l'objet d'une recherche dirigée vers l'analyse physiologique du geste. La connaissance des lois et des regles du mouvement facilite en effet l'apprentissage du jeu instrumental et permet de plus, aux circuits de mémorisation de s'établir. Sans la prise de conscience fondamentale de l'importance des moyens mis en jeu pour la pratique d'un art ou d'un sport, l'éducation comportementale spécifique a la discipline étudiée ne s'effectue que partiellement, lorsqu'elle s'effectue... Trop souvent, c'est apres des années d'études approximatives et devant des constats d'échecs répétés, que l'instrumentiste a recours a un travail de remédiation ; pour continuer, il lui faut "reconstruire sa technique"! L'étude du geste pianistique débute avec la compréhension du geste simple et quotidien. Etudié sous sa forme naturelle, sa forme primaire, le geste dévoile, grâce a un travail réfléchi, ses codes et ses secrets; il ouvre alors l'acces a la maîtrise du geste plus complexe qu'est le geste artistique.
Avant meme de pouvoir parler d'interprétation, il est indispensable pour l'artiste de traiter du corps et de ses contingences, afin que les problemes que soulevent une prestation de haut niveau relevent réellement d'une recherche artistique et non de difficultés mécaniques liées a un manque de maîtrise du clavier.
«Sur les traces de Scaramuzza» Tome IV
La musique comme les mythes et les légendes, a toujours été le creuset des valeurs ontologiques de l’homme; elle a maintenu, au fil des temps, un pont entre l’univers et l’humanité en insufflant, par l’inspiration des musiciens de génie, les lois et les principes de ce monde.
Un préjugé récurrent consiste a considérer l’acte d’interpréter une ouvre musicale comme réservée aux artistes exceptionnels, doués d’une extreme sensibilité et qui, restant des cas isolés, deviennent par la meme des cas exemplaires. Certes, si l’exemple est un excellent moyen pédagogique, faut-il pour autant promouvoir a outrance les cas particuliers au risque de décourager toutes les bonnes volontés, celles des cas parfaitement «ordinaires»!
L’enseignement artistique n’a pas pour vocation de marquer les différences. Le discours sur l’expression et l’expression elle-meme, sont ouverts a tous et concernent chacun de nous en propre; il n’est pas de sensibilité qui ne s’affine, de savoir qui ne s’acquiert, si l’éducation et l’enseignement prodigués font leurs preuves et remplissent leur contrat pédagogique respectif.